Thomas Cock

L’anachronique

Interconnectés

Vendredi dernier, Charles Michel nous a annoncé qu’on devait trouver 400 millions d’ici 2018.

Très calmement. Je vous rassure !

La nouvelle réforme budgétaire : C’est très simple ! C’est comme Facebook !

On va partager les posts publiques! Soit tu likes, soit tu la fermes.

Et juste après RTL diffusait Belgium’s got talent. Ce qui m’a fait penser à cette nouvelle tendance : Un diamant dans l’anus pour masquer le cul des chats.

Nouveauté qui a été très chaleureusement adoptée par l’Australie qui s’engage à réduire de 26% ses émissions de gaz à effet de serre. 26% comme la Grande-Bretagne. Mais si les conditions le demandent : on est prêt à monter à 28 %.

« C’est si facile de se comporter comme des moutons et à l’approche de l’aïd et dire Je suis Cecil.

Tant qu’on parle d’étourdissement.

Record absolu ! 75 degrés en Iran. Bon ! C’est lourd.

Je la refais ! Tant qu’on parle d’étourdissement :

Les Spice Girls reviennent. Sans Victoria. Celle qui avait annoncé qu’elle voulait être aussi célèbre que Persil. C’est con quand on sait que Dreft dure deux fois plus longtemps.

Beckham toujours ! Le Daily Mail aurait critiqué l’éducation des parents en montrant du doigt leur petite fille de 4 ans qui suce toujours sa tétine. David aurait répondu « Primo, c’est pas sa tétine, c’est ma tétine et deuxio c’est pas ma fille, c’est mon chat. ».

Le journal De Morgen s’est empressé de titrer « Is het nu genoeg ? » Et le ministre de l’asile et de l’immigration de s’excuser pour ses propos « J’aurais pas dû, c’est une gafa ». Une gaffe Théo ! Va falloir faire très attention à l’Alphabet … et se mettre à la page. La page. Larry Page. Non.

Ok. Ik ben akkord pour mettre un peu d’eau dans mon pichet, Pichai, je ne sais pas comment on dit Mais là ça va un Brin trop loin. Tout de même  ce n’est pas une raison pour me traiter de « primate d’extrême droite ». Rudy s’est tout de suite excusé en répliquant  « c’est une erreur de manipulation, comme tout le monde le sait, sur Twitter, il n’y a que 140 caractères. Sinon j’aurais rajouté que c’était le plus grand macaque  de l’Histoire ».

Histoire toujours. On a retrouvé des vestiges romains sur le site de Tour et Taxi. Alors qu’on s’attendait plutôt à des grecs sur Uber. Mais bon…

Hubert Reeves. Spéciale dédicace à l’astrophysicien, vu que vient de débuter vendredi à Bruxelles et en Wallonie la 25ème nuit des étoiles.

D’un côté, Pourquoi regarder dans le ciel alors qu’on a internet ? Ce serait comme regarder Un dîner presque parfait alors que sur Facebook, on peut voir ce que son voisin mange. Et si on veut, on peut même le commander !

Touche pas à mes posts !

Ça y est, on peut dire que je suis devenu le Cyril Hanouna de Facebook. Certains l’avaient vu venir, d’autres mêmes me l’avaient déjà dit mais avant de me la péter, alors que le vrai Cyril se présente à la présidence de France télévision, je glande sur Facebook ! J’ai donc regardé le voyage d’une copine en Amérique du Sud, en Guadeloupe, en Thaïlande, en maillot quoi. Stalké des ex, lu un article sur les insultes québécoises, tenté de comprendre le cloud et joué à quel dictateur es-tu sur Topito ? J’y ai appris que j’étais Mswatti III du Swaziland, un puriste de la sape, que je roulais le plus clair de mon temps en grosses bagnoles et me tapais plein de meufs. Plus sérieusement, je me demande ce que ma copine prépare à manger ce soir.

A ce sujet, je partage avec vous : Martin de Top Chef quitte l’aventure. « C’est papa qui s’occupait de cuir. La cuisson, ça me faisait peur ». « Enlève cette peur parce qu’il vaut mieux que ce soit un tout petit peu plus que beaucoup moins. » dixit Jean François Piège. Ça m’a rappelé un certain style : « La noisette : je la casse avec mes fesses, tu vois ! » Extrait des annales de JCVD. 2273 like

50 like et deux ans de prison pour ce type qui prostituait sa femme pour cinq clopes la passe. Il aurait déclaré que s’il arrivait à 100 like, sa femme viendrait faire une tournante en taule.

Il vient d’ouvrir un compte Happn.

Happn, c’est la dernière appli qui fait le buzz. Un genre de Tinder, tu montres d’abord une photo ensuite ton cul mais seulement pour les gens que vous croisez tous les jours, dans la rue, aux magasins, dans les transports … Ce qui voudrait dire que si vous avez l’autre zozo comme pote sur Happn, vous ne fréquentez pas que des endroits tendances.

« Tiens c’est quoi ce club pour bodybuildés à Saint-Gilles ? »

Sinon, ce week-end, pour ceux qui avaient envie de faire un échange avec le Québec, mis à l’honneur à la Foire du Livre. Rappelez-vous cette phrase de Mick Jagger à Eric Clapton pour parler de Carla Bruni : « Ne prêtez pas vos livres : personne ne les rend jamais ! Les seuls livres que j’ai dans ma bibliothèque sont ceux qu’on m’a prêtés ! ».

Etrange lien connexe : La fédération Wallonie-Bruxelles cherche à recourir au crowdfunding alors que pour lever des fonds, il y a Armand de Decker, Olivier Uytendael et Serge Kubla. Ils ouvrent d’ailleurs bientôt ensemble un compte Shopify Premium (« Les experts comptables ») sur leur page « Moules et fric ».

C’est ce que j’aime avec Facebook, c’est comme dans la vraie vie, tu partages toujours quelque chose ! Au mieux une vidéo d’un colibri qui vole et porte un sanglier sur son dos! Au pire, ta fiscalité.  « J’aurais oublié d’enlever les photos de moi en maillot au Congo ? » Un compte Facebook, c’est comme un compte en banque, faut pas le laisser ouvert.

La France n’a pas interdit la fessée sur son territoire ???

Au moment où la Terre tremble devant l’Islam radical, à l’heure où l’EI jette des homos du haut des buildings, où la loi 308 en Jordanie permet au violeur d’épouser sa victime pour la faire taire. À l’instant où le Canada interdit la burqa. Oui des fois, j’ai des amis qui mettent du temps à relayer l’information.

À la seconde où Charles Michel, le Luther King belge, prononce un discours fort: « Dire oui au MR, c’est dire oui, nous voulons baisser les impôts sur le travail ! Oui, nous continuerons à défendre l’indexation des salaires ! Oui, nous voulons une Europe plus pragmatique et plus proche des peuples ! Oui, nous voulons le parcours d’intégration obligatoire et le retrait du Plan Wathelet ! »  J’imagine que tout le monde voit ce que c’est.

Commandez le t-shirt de cet été : « Non au plan Wathelet ! »

À cet instant où le Vatican se demande si le viol est moins grave que l’avortement !

Partout dans le monde, sur Facebook, on se demande, si une robe est blanche et dorée ou noire et bleue ?

Communication : La robe est bleue et noire. Excommunication le viol est moins grave que l’avortement. En fait la photo est de mauvaise qualité et notre cerveau a tendance à compenser le manque d’info. L’hyperactivité n’existerait pas et serait une invention pharmaceutique, le burn out aussi, le stress serait dans la tête et râler ferait du bien !

Facebook, c’est relaxant, parfois, quand ta collègue te les casse. « Qui a regardé Jappeloup, hier soir à la télé ? Ça faisait du bien de voir un film sur les chevals, quand on voit ce qui se passe dans le monde : Le QI, qui menace de détruire la Mecque et de réécrire le Coran. Et quoi dorénavant le pèlerinage se fera au Ikea d’Anderlecht ? » « Attention la boulette ! » « J’ai même lu que selon un ayatollah, les rapports sexuels illicites seraient à l’origine des tremblements de Terre. » « Faut pas croire tout ce qu’est écrit sur Fb. » « Même pas peur² »

C’est aussi ça FB : de la légèreté ! Liker le nouveau stylo 3D, regarder les offres d’emplois pour bosser avec Mickey, 1500 like soit plus de like que de postes vacants, 42 like pour des portraits de gens pleins de miel. « J’ai mis tout mon art dans ces clichés et aussi beaucoup de miel ». Contre 13 like pour une copine qui nous explique pourquoi l’écologie tout le monde s’en fout. C’est dommage. On peut enfin planter une espèce de Gousse-gland -cercueil pour renaître en arbre. Merveilleux ! Un stress en moins ! 182 like pour le bébé de Ginette.

Mais c’est surtout écrire n’importe quoi et n’importe comment !

« Pour finir : je manche un vide frigo à la jap ce soir. » 32 like

Publier

Mois de mmm…. ars.

Ce mois de mars, c’était entre autres :

La journée de l’électricité, où toutes les villes ont coupé à l’unisson le courant pendant une minute.

La journée de la femme, où toutes les femmes ont déclaré à l’unisson: « Une seule journée de la femme alors qu’il y a 364 journées de l’homme ».

La journée de l’eau, où on essaye d’utiliser le moins possible nos robinets, la grève du savon, en soi, peut-être la seule et unique véritable journée de l’homme.

La journée du bonheur, alors est-ce qu’on peut ou est-ce qu’on doit être de bonne humeur ? L’occasion pour moi de vérifier une certitude : « Le bonheur est le pire ennemi du cynisme ». Mon colloc fête ça en écoutant l’anthologie de Goldman, CQFD.

Au bout de ce marathon de journées consignées, le mot en dit long, il y a quelques jours avait lieu :

La journée de la trisomie, de nouveau, ce n’est pas clair, est-ce qu’on lève un peu le pied sur la connerie ou on ouvre les vannes à fond ? J’imagine que ça dépend des pays.

Sans surprise, le notre a fait présenter le JT de la trois par une trisomique 21, toujours cette volonté de faire rire les oiseaux, pas grande différence avec l’habituel JT si ce n’est la mise en abîme de notre propre bêtise. Le gouvernement qui déclara tout de même : « Nous sommes au bord du gouffre, il faut qu’on avance ! »

Pendant ce temps, dans la maison des ragots, Thomas s’est fait pognée avec Catherine par Géraldine, serait devenu nerveux et aurait ensuite été expulsé pour comportement violent.

Toute façon, c’était un pervers narcissique, le genre de mec, il t’interrompt quand tu parles !

Et toujours pas d’impôt sur la connerie ! Non mais allo quoi ! Nabila, avec qui on achèterait des écoles en Afrique, assise sur le trône de l’imbécillité depuis plusieurs semaines, répandant une diarrhée verbale sans précédents, risque selon Nikkos Alliagas de se faire détrôner par Vanessa. Une seule question me vient : « Comment ? ».

« Vivre son illusion ou la perdre », écrivait Jay Mc Innerney. « J’ai pété les plombs, j’ai quitté l’école » chantent les sexions d’assauts. « Longue vie aux restos du cœur » déclare Gad El Maleh.

« Est-ce que la montre peut-être l’horloger ? », s’interrogeait le marquis de Sade.

Maintenant on sait que la montre est suisse, Chypre est Russe, la Belgique alcoolique, la France, une révolutionnaire fatiguée et homophobe, Dieu est américain, le pape, un ancien videur de boîte malfamée à Cordo Ba, démuni d’un poumon pour avoir trop fumé et de formation chimiste. Les anges sont des poufiasses siliconées, sortes  de terroristes intellectuelles, bombes indigestes, les humains, d’un communisme virtuel affligeant. D’ailleurs vous avez certainement appris comme moi, qu’il avait neigé ce mois-ci sur facebook! Non mais je relaie au cas où ! Bonjour le réchauffement climatique ! De la neige, de la neige! Quel mois de merde ! Tartes au caca ! Chevaux à toutes les sauces ! Bébés congelés !  Jet Stream qui nous souffle dan le cul et tout le monde qui chie, c’était sûr que le prix du gaz allait augmenter.

Christine Berrou

Alors Christine Berrou, vous êtes humoriste, ancienne journaliste !

Dingue ! Comme moi !

Vous croyez en la réincarnation !

Comme moi !

Vous avez une passion pour les arbres !

Comme moi !

C’est d’’ailleurs de famille chez  vous vu que quand vous êtes passé du métier de journaliste à celui d’humoriste ! Votre père vous a dit, tu sais les métiers, c’est un petit peu comme… les arbres, il y a plein de sortes mais tous ne nourrissent pas !

Alors que ma mère, elle, n’a rien dit. Elle s’est juste levée et a applaudi !

Donnant ainsi un nouveau sens au célèbre plaidoyer des violeurs : Qui ne dit mot consent !

Ma copine, par contre, a été très compréhensive, oui parce que j’ai une copine, je sais ce que les autres se disent : Génial Thom ! C’est tout nouveau !

Ben oui, c’est tout nouveau,

C’était ma meilleure amie avant, depuis des années, et c’est marrant parce que la relation que j’ai eue avec elle regroupe un peu, toutes les relations que j’ai eues avec des filles.

C’est pourquoi au bout de douze ans de relations, j’étais sûr que c’était ma meilleure amie! Et puis, il y a eu le déclic : en voyant votre spectacle… chronique oblige !

Vous dites, Christine dans votre spectacle, je vais te tutoyer en fait, si ça ne te dérange pas, tu pourras toujours continuer à me vouvoyer, si tu veux !

Tu dis dans ton spectacle que la première fois où un garçon dit Je t’aime à une fille correspond à sa première sodomie et je trouve ça très profond mais ce serait un peu tourner le dos à mes valeurs, alors en fouillant un peu plus loin, j’ai remarqué que dans une précédente version de ton spectacle, on met tous du temps à trouver comment être poétique sur scène, tu disais que le premier Je t’aime correspondait au premier plan à trois. Et là, j’ai pu m’identifier !

Pour moi, ça a été le cas :

1)      Il y a eu la première fois où j’ai dit Je t’aime! Elle a pété de rire !

2)      La première fois où j’ai dit : Je t’aime et elle a répondu Je t’aime !

3)      La première fois où j’ai dit Je t’aime et je le pensais…

Je disais donc ma copine avait été très compréhensive de ce que le monde du spectacle représentait pour moi et surtout pour elle vu qu’elle m’avait offert ton premier livre : Ecrire un one man show et monter sur scène qu’elle avait remplacé par et gagner de l’argent !

Ce qui continue de m’intriguer vu que je ne vois pas comment je ferais sans monter sur scène.

Un de ses nombreux secrets, …

Vous pourriez vous rencontrer pour en discuter, vu que les femmes se mettent souvent à plusieurs pour garder un secret… Et qui sait, ce serait peut-être le sujet d’un troisième livre !

Car vous êtes déjà à l’édition de votre deuxième livre :

Félicitations !

Toujours cette passion pour les arbres !

Que vous marquez, ce coup-ci, d’un engagement écologique fort, en proposant un format pdf 3 euros moins cher !

Ecrire une chronique (Presse, télé, radio, web) aux éditions Eyrolles!

Que j’ai décidé de ne pas lire ! Pour des raisons morales !

Pas seulement parce que j’ai appris qu’un de vos élèves s’était pendu avec une des ficelles que vous donniez dans votre premier livre et que je ne sais pas ce que je dois craindre dans les rouages d’une chronique mais bien parce que quelqu’un qui me promet un café en achetant son livre et ne tient pas sa parole, alors qu’il me semble vous avoir déjà écrit un mail à ce sujet !

Auquel vous n’avez jamais répondu, me déçoit énormément.

Ceci dit, j’ai très vite fait le lien avec le Connasse Comedy Club !

On a tous une connasse en nous ! Et c’est vrai !

Plus de 2000 Like sur le groupe facebook, ce qui implique quand-même qu’en France, presque 30 millions de femmes ont encore du mal à en rire !

On a tous une connasse en nous !

Moi pareil ! Ça s’est bien sûr vachement aggravé depuis que je suis casé, je fais dorénavant partie de cette secte, cette religion qui veut que les couples veulent que tous leurs amis soient en couple !

Alors, on a organisé ce podcast avec l’aide de mes camarades pour vous présenter Georges D, avec qui je pense que vous pourriez avoir un coup de foudre vocal ! Qui plus est son jeu scénique n’est pas sans rappeler celui d’un arbre. C’est le nouveau prince de l’humour, ce qui vous permettrait de renouer avec votre précédente incarnation de Marie-Antoinette !  Il a eu, de son côté, lui aussi plusieurs réincarnations, la dernière connue étant le chat de Geluck !

Je vous aide en faisant le premier pas pour vous :

–          Georges D :  Comment ça se passe entre deux humoristes, quand ils sortent ensembles ? T’as les règles en tête ?

–          Christine : Quoi, je saigne du nez ?

Je vous laisse le soin d’écrire la suite de ce qui j’en suis sûr sera une histoire d’humour !

Chacun sa culture

On ne juge pas !

C’est au sommet de notre forme politique que le gouvernement a proposé, la semaine passée cette corrélation ma foi étrange d’idées mais aussi de recherches on ne peut pourtant plus sérieuses.

Tout récemment une étude de nos sexologues belges, la paire de mots peut surprendre, démontrait que la crise économique entraînait une baisse de l’appétit sexuel ce qui expliquerait en toute logique selon nos chercheurs, une augmentation du prix de la moule.

Non sans rappeler Alain Bernardin, fondateur du Crazy Horse, qui disait en son temps : « Il y a les mystiques, celles qui ont un rite et puis il y a les autres, les amatrices… »

Jos Van Damme, mytiliculteur de Zélande nous parle de son arrivage et nous explique que ses moules sont toutes ébarbées, lavées à l’eau de mer, sans parler de leurs mensurations nordiques incomparables à celles de leurs consœurs.

Le battage médiatique est omniprésent, les frites sont en fleurs. On recevait d’ailleurs cette semaine le spécialiste français des têtes couronnées, Stéphane Bern. Soit disant venu pour célébrer l’Ommegang, littéralement en vieux flamouch : « aller autour » : procession d’aristos flamands et wallons en costumes médiévaux censée commémorer le faste de Charles Quint. Hobby comme un autre…selon lui, qui vient quand-même d’être classée patrimoine immatériel de l’Unesco.

On comprend mieux lorsqu’on découvre vendredi à trois heures du matin, pour l’International Kissing Day, dans une des petites ruelles sombres de la Grand place, non loin de l’homo erectus, sous les lumières tamisées de la taverne de Chez Léon, Stéphane en compagnie de notre premier Elio di Rupo autour d’une cassolette de moules frites. Lorsqu’un nœud Windsor rencontre un nœud papillon, si leur éducation leur interdit de parler de moules, la discussion n’en reste pas moins pour autant délicieuse.

Stéphane s’exclamant au sujet du Mannekenpis : « Il est vraiment tout petit en fait ! »

Et Elio de répondre, touché dans sa belgitude : « Vous nous prenez vraiment pour des klettes, vous les français ! Tu voulais quoi, qu’il soit grand comme la tour Eiffel ?

« Elio, je suis navré. Il est vrai que souvent au lieu de penser, on se fait des idées ! »

« Tu es navré !  Rire c’est rire mais pisser sur mon dos et dire qu’il pleut, non Stéphane »

Echange de regards complices…

Le battage médiatique ne s’arrête pas là, les moules s’exportent et touchent Hollywood et l’Italie avec à l’affiche le dernier Woody Allen, « To Rome, with love » où l’on peut voir Pénélope Cruze mangeant des pâtes aux fruits de mer avec Woody, mytiliculteur en son genre qui à l’âge de 76 ans, avec son quarante-deuxième film ne désespère toujours pas d’attraper dans ses filets une de ses actrices.

76, c’est aussi le nombre d’années qu’un anglais n’a plus gagné la coupe de Wimbledon. On souhaitera donc la même chose que la reine Elisabeth à Andy Murray qui pleurait avant- hier sa défaite face à Federer, vainqueur pour la septième fois consécutive sur le gazon de cette dernière.

« You don’t need to be, my dear ! You just have to become ! »

Ce qui se traduirait chez nous par : “Garde la frite, t’auras de la moule !!

A chacun sa culture ! Bonsoir !

  1. Hilarant !

    Très bonne idée.

  2. Il y a du vécu ?

    😉

    Sinon, très bon !

  3. Nu ik dacht dat Mieke Hollands was…cela change tout non ? Hè hè hè…mooi verhaal ! ; D

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :